[CEH] XXe session : Les Bourbons et le XXe siècle – Préface de Monseigneur le Duc d’Anjou

L’histoire autant que la science du passé est celle du présent et de l’avenir.

Sans le legs de notre histoire, nous sommes orphelins et amnésiques d’un héritage qui pourtant nous habite car elle est un levier indispensable et incontournable dans la construction de ce futur commun.

Par perte de la mémoire collective combien de fautes ont été et sont encore commises de par le monde !

Le Centre d’Études Historiques avec ses sessions annuelles contribue à tirer les enseignements du passé et les transformer en moteurs de la vie d’aujourd’hui, en instruments de notre action quotidienne. Chacune d’entre elles permet d’approfondir un point de l’histoire de France. Les angles d’approche sont toujours larges et celui de cette année nous fait parcourir toute l’Europe, sujet bien actuel.

Ce volume offre une évocation à la fois savante et passionnante, des faits et gestes souvent méconnus, des Bourbons de toutes les branches pendant le terrible XXe siècle. Quelle lucidité face à tous les mouvements qui ont vu remettre en cause la vieille Europe et la civilisation qu’elle avait donnée au monde. C’était un travail nécessaire qu’il faudra, dans les années à venir, encore enrichir, tant d’épisodes restant incompris ou oubliés. L’avoir compris pour marquer le vingtième anniversaire de sa création est à mettre au crédit du Centre d’Études Historiques. Nous en avons besoin pour poursuivre l’exploitation de tous ces chantiers d’exhumation de notre histoire et de celle de la dynastie qui a fait la France. Vos travaux sont nécessaires pour que la vérité historique apparaisse dans tous les domaines et s’impose face aux déformations l’altérant voire la défigurant.

Il m’est agréable de pouvoir, une fois encore, les encourager en remerciant le Centre d’Études Historiques de l’œuvre qu’il accomplit année après année pour que vive l’histoire de France au service du bien commun et d’un meilleur avenir.

Louis, duc d’Anjou


Publication originale : Louis de Bourbon, « Préface », dans Collectif, Actes de la XXe session du Centre d’Études Historiques (11 au 14 juillet 2013) : Les Bourbons et le XXe siècle, CEH, Neuves-Maisons, 2014, p. 5-6.

Consulter les autres articles de l’ouvrage :

Préface, par Monseigneur le Duc d’Anjou (p. 5-6).

Avant-propos, par Jean-Christian Pinot (p. 7-8).

« Naples et Rome, obstacles à l’unité politique de l’Italie », par Yves-Marie Bercé (p. 13-26).

« Le roi Juan Carlos et les Bourbons d’Espagne », par Jordi Cana (p. 27-35).

« Deux décennies de commémorations capétiennes : 1987, 1989, 1993, 2004, etc. », par Jacques Charles-Gaffiot (p. 37-49).

« L’abrogation de la loi d’exil dans les débats parlementaires en 1950 », par Laurent Chéron (p. 51-67)

► « De Gaulle et les Capétiens », par Paul-Marie Coûteaux (p. 69-97) :

« De Chateaubriand à Cattaui : Bourbons oubliés, Bourbons retrouvés », par Daniel de Montplaisir (p. 99-108).

►  « Les relations Église-État en Espagne de 1814 à nos jours », par Guillaume de Thieulloy (p. 109-124) :

► « Autour du livre Zita, portrait intime d’une impératrice », par l’abbé Cyrille Debris (p. 125-136) :

► « La mission Sixte : la tentative de paix de l’Empereur Charles Ier », par le Pr. Tamara Griesser-Pecar (p. 137-157) :

► « Les stratégies matrimoniales », par le Pr. Philippe Lavaux (p. 159-170) :

« Les Bourbons dans les Carnets du cardinal Baudrillart », par le père Augustin Pic (p. 171-188).

« Un Roi pour le XXIe siècle », par Philippe Pichot-Bravard (p. 189-196).

« Le Prince Sixte : la nationalité des descendants de Philippe V et la succession de France », par Jean-Christian Pinot (p. 197-206).

« Les entrevues de 1931 entre Jacques Ier et Alphonse XIII ainsi que tout ce qui s’en suivit », par le baron Hervé Pinoteau (p. 207-218).

« Le carlisme : fin et suite », par le Dr Jean-Yves Pons (p. 219-230).

« Le Prince Xavier de Bourbon-Parme, du premier conflit mondial à Dachau, de la France à l’Espagne », par le Dr Jean-Yves Pons (p. 231-238).

« Les Bourbons à Versailles au XXe siècle », par Vivien Richard (p. 239-250).

« Maurras, L’Action Française et les Princes », par Axel Tisserand (p. 251-268) :

Consulter les articles de la session précédente :

Articles de la XVIIIe session (7 au 10 juillet 2011) : 1661, la prise de pouvoir par Louis XIV

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.