La popularité du Comte de Chambord en Bretagne, par Korentin Denis

« L’attachement populaire au Comte de Chambord en Morbihan », deuxième intervention du colloque vannetais pour le bicentenaire de la naissance du comte de Chambord, par l’historien Korentin Denis, professeur à l’université catholique de l’Ouest :

Les enregistrements audio des contributions au colloque universitaire de Vannes sur le comte de Chambord (3 oct. 2020) paraissent chaque mercredi, sur Vexilla Galliae.


Contributions au colloque :

  • Introduction, par Benoit Courtin et le colonel Jacques Hogard, représentant du Duc d’Anjou

Le Comte de Chambord et sa popularité

  • « Qui était le Comte de Chambord ? », par le lieutenant-colonel Michel David
  • « L’attachement populaire au comte de Chambord en Morbihan », par Korentin Denis
  • « L’enseignement des médailles dédiées au Comte de Chambord », par Matthias Martin

Le Comte de Chambord et l’Église

  • « Les idées religieuses du Comte de Chambord », par Remy Hême de Lacotte
  • « L’épiscopat français et le Comte de Chambord », par François Ars

Les idées et les positions politiques et sociales du Comte de Chambord

  • « Les idées politiques du Comte de Chambord », par Philippe Pichot-Bravard
  • « Les tentatives de restauration monarchique », par Éric Anceau
  • « Le Comte de Chambord, les légitimistes et la question sociale », par Franck Bouscau

La signification pour notre temps du message du Comte de Chambord

  • « Quel est le prolongement de son message social », par Yves Tillard
  • « La pensée politique du Comte de Chambord a-t-elle un avenir ? », par Marie-Pauline Deswarte
  • Conclusion du colloque, par Guillaume Bernard

PS : Merci à Breizh-Info pour son soutien et son relai !

Une réflexion sur “La popularité du Comte de Chambord en Bretagne, par Korentin Denis

  • 11 mars 2021 à 13h15
    Permalien

    Quel intéressant exposé! On aurait pu effectuer un travail comparable pour la Provence.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.