Assimilons les réfractaires [Campagne royale]

Campagne royale

Cette campagne royale doit se comprendre en son entier et synthétiquement. Les paroles humaines sont limitées et une tournure ou une expression mal comprises peuvent créer des malentendus, sans compter les écarts de compréhension d’une personne à l’autre des mêmes mots. C’est pourquoi nous demandons la sollicitude du lecteur de ne juger cette humble campagne qu’à la lumière de sa lecture entière, dans l’espoir que les mécompréhensions possibles de détails soient comblés et nuancés par le tout. Si nous  parvenons à communiquer un peu de cet esprit royal en lequel nous croyons et dont nous parlons, nous serons comblés. Que tous ceux qui ont des remarques, des idées ou qui veulent simplement en parler n’hésitent pas à prendre contact avec votre serviteur via le formulaire de contact du site.

La campagne royale est composée de quatre cycles : Les principes restaurateurs, les conditions préalables [à la restauration], les fondements de l’action et Place à l’action, couronnée par le manifeste. Les intitulés des articles sont les suivants.

Articles précédents:

1- Haut les cœurs ! Manifeste pour la restauration royale

2- Les principes restaurateurs – 0. La voie royale

3- Les principes restaurateurs – 1. Soyons de bons et exemplaires sujets, des ministres entreprenants, des chevaliers zélés : premier pas vers la Restauration

4- Les principes restaurateurs -2. Sortons de toute logique d’appareil et de parti

5- Les principes restaurateurs – 3. Agissons en tant que sujet quitte à désobéir, en toute courtoisie, aux lois iniques

6- Les principes restaurateurs – 4. Réinvestissons la res publica

7- Les principes restaurateurs – 5. Vivons naturellement dans le royaume de France éternel en tant que sujets

8- Les principes restaurateurs – 6. Voyons loin, très loin. Croissons et multiplions

9- Les conditions préalables – 1. Unissons la famille royale

10- Les conditions préalables – 2. Réunissons le trône et l’autel

11- Les conditions préalables – 3. Liguons les royautés de par le monde !

12- Les fondements de l’action – 1. Exaltons la liturgie royale restaurée et traditionnelle: la restauration intégrale

13- Les fondements de l’action – 2. La Restauration ne peut passer que par le sacre royal : la restauration spirituelle

14- Les fondements de l’action – 3. Fondons le gouvernement royal pour la Restauration : la restauration réelle

15- Les fondements de l’action – 4. Restaurons les finances royales par l’impôt volontaire : la restauration pragmatique

16- Les fondements de l’action – 5. Formons une armée royale

17- Place à l’action – 1. Investissons le pays réel selon nos possibilités

18- Place à l’action – 2. Envahissons la place publique via l’élection démissionnaire

19- Place à l’action – 3. Mettons le roi sur le trône !

Place à l’action – 4. Assimilons les réfractaires

Toutes nos actions royales, la reconquête du trône, l’intransigeance et de la fermeté doivent suivre un principe fondamental pour que jamais, quel que soit les pressions et la déliquescence de l’air ambiant, nous ne tombions dans les affres de la pensée révolutionnaire : il nous faut agir pour convertir les cœurs et assimiler les réfractaires. Notre idéal n’est pas d’effacer ce que nous préférions ne pas avoir, comme le font les modernes, que ce soit face aux vendéens, aux juifs, aux chrétiens, aux capitalistes, voire aux indiens, etc, etc. Non, notre idéal est de convertir les cœurs pour le salut de leurs âmes, et la sérénité matérielle pour vivre dans ce monde.

Assimiler les réfractaires, c’est-à-dire susciter chez eux l’adhésion et l’envie de marcher sur la voie royale, doit être notre obsession. Cela implique d’abord de nous améliorer nous-mêmes pour devenir des modèles : il n’est pas besoin de se préoccuper de convertir les cœurs, c’est Dieu qui le fait. Nous n’avons à nous préoccuper que de donner l’exemple le meilleur qui soit, ce qui comprend nos faiblesses et nos erreurs que nous savons reconnaître et dépasser, ce qui implique que nous sachions nous relever des chutes.

Et œuvrer, et œuvrer bien, et le reste suivra.

Il ne sert à rien de vouloir une assimilation factice de la forme, il faut vouloir avec une véritable charité accueillir les réfractaires – ce qui n’empêche pas de se défendre si les circonstances l’exige, nous pouvons nous battre chevaleresquement comme nos aïeux –  une charité qui aime son prochain au point de savoir qu’il ne sert à rien de vouloir imposer des choses de l’esprit, là où il est possible d’exiger une discipline et un ordre nécessaire.

Le temps sera nécessaire, et seule l’intransigeance dans les principes et la fermeté d’un père, alliées à la charité, au pardon et aux bonnes œuvres modèles permettront d’assimiler les réfractaires.

 

Tout doit être fait dans cet esprit d’assimilation des réfractaires pour garder le cap sur la voie royale, et ne jamais tomber dans la révolution.

Ayons toujours et à tout moment cette résolution au cœur, et si des ennemis émergent, regardons-les comme des amis qui s’oublient et qui ne demandent, au fond, qu’à revenir dans le giron naturel et nécessaire du Roi. Seule cette voie pourra recoller les brisures, et éviter un énième massacre entre français.

 

Sans transiger jamais sur les principes et sur les actes, sauvons les personnes néanmoins en n’oubliant jamais de tendre toujours la main, pour qu’ils sachent tous que nous ne voulons rien d’autre que le bon, le bien et le beau, et que si les choses vont mal c’est parce qu’ils refusent de prendre cette main secourable.

 

Assimilons les réfractaires ! Convertissons les cœurs !

Pour Dieu, pour le roi, pour la France

Paul-Raymond du Lac

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.