2020-2022. Hommage à Jean Raspail, par Alban Guillemois

« Quand on représente une cause (presque) perdue, il faut sonner de la trompette, sauter sur son cheval et tenter la dernière sortie, faute de quoi l’on meurt de vieillesse triste au fond de la forteresse oubliée que personne n’assiège plus car la vie s’en est allée ailleurs »
— Jean Raspail

Portrait équestre de Jean Raspail, par Alban Guillemois
Hommage à Jean Raspail — Vexilla Galliae © Alban Guillemois, 13 juin 2022

Une réflexion sur “2020-2022. Hommage à Jean Raspail, par Alban Guillemois

  • 13 juin 2022 à 19h17
    Permalien

    -LE ROI EST MORT, VIVE LE ROI !

    C’est le thème du dernier livre de Jean Raspail.

    Il y a toujours un descendant Royal Légitime quelque part : il suffit de l’appeller et le remettre sur le Trône de ses ancêtres.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.