La Monarchie possède une actualité éternelle…

 Il existe des idées qui, en vertu de leur racine métaphysique, défient le temps : elles ne sont ni d’hier, ni d’aujourd’hui, ni de demain, mais possèdent une actualité éternelle. En fonction des circonstances, de telles idées peuvent ou non devenir réalité, sous une forme ici plus pure, là plus conditionnée, mais sans que cela ne porte en aucune façon préjudice à leur valeur intrinsèque, à leur dignité, à leur caractère rigoureusement normatif. C’est à cet ordre d’idées, héritage de ce que nous appelons le monde de la Tradition, qu’appartient la Monarchie. Un point important découle de ceci. En toute époque et quelles que soient les circonstances, il faut qu’il y ait des hommes qui témoignent de telles idées, sans se préoccuper de ceux qui, dans leur myopie et leur infatuation ne savent parler que d’anachronismes et « combat sur des positions perdues ». Cette espèce de dépôt sacré doit être gardé dans toute sa pureté, dans l’attente du moment où il sera donné au principe de se réaffirmer.

 Julius Evola, La Monarchie comme principe et comme idée-force, Totalité n°26, 1986

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.