Cinéma. La demoiselle d’Avignon (1971)

 

 

Nous avons ici un autre genre de film, plus léger, plus romantique, gentillet, mais exposant dans une époque où la royauté semble impossible en France la fibre royaliste à travers la fiction d’une histoire d’amour impossible entre une princesse d’un Royaume imaginaire et d’un diplomate français.

 

Nous apprécierons en particulier l’amour mordant contre une société décadente « qui sais encore se tenir » mais qui en est d’autant plus ridicule.

Vue en 2022, le film dévoile toutes les sources de la décadence et la légèreté coupable des contemporains qui font semblant de ne rien voir venir – s’ils avaient su où nous en sommes aujourd’hui ! Tout devient évident.

 

Le téléfilm expose aussi les restes d’une grande France diplomatique, linguistique et historique, qui se meurt sans son roi, et ce fond royaliste indescriptible qui ne parvient pas à disparaître du cœur des français : on a beau faire, même dans une époque où le roi est invisible, même dans une époque où le méchant De Gaulle a pu faire croire que la république était acceptable au tout venant, même à une époque où l’Eglise elle-même se rallie en masse par ses clercs modernistes, le français, au fond, recherche son Roi et la noblesse de cœur.

 

Très agréable.

 

https://www.filmstreaming.gg/la-demoiselle-d-avignon-saison-1-episode-1-47086/

 

ou

 

Pour Dieu, pour le Roi, pour la France

Antoine Michel

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.