États-Unis : vandalisée par les Black Lives Matter, la statue de Louis XVI sera réinstallée à Louisville

Après l’affaire George Floyd, le mouvement racialiste Black Lives Matter avait fait de la suppression de statues « racistes » ou « colonialistes » l’un de ses principaux combats. À Louisville, dans le Kentucky, c’est celle du roi éponyme, le bienheureux Louis XVI, qui en avait fait les frais. Cette statue en marbre d’Achille Valois, symbole des liens singuliers entre les États-Unis et la France — celle-ci, par la voix de son Roi, ayant permis l’Indépendance de ceux-là —, avait été offerte à la ville américaine par la municipalité de Montpellier, pour célébrer leur jumelage. Trônant entre la Jefferson Street et la South 6th Street, le monument avait été retiré en raison de plusieurs dégradations successives, allant du tag à la casse pure et simple. Il fut un temps question de ne jamais lui rendre la place qui lui est due !

La dégradation du 30 mai 2020 avait été particulièrement spectaculaire. Un militant BLM s’était simiesquement balancé sur le bras tendu du Roi en majesté pour le lui amputer… Le roi Louis XX, héritier et successeur du roi-martyr, avait immédiatement appelé à ce que « les dégâts soient réparés et […] la statue restaurée ».

Son message semble avoir été entendu ! Selon le site américain Leo Weekly, repris par le journal français Valeurs Actuelles, l’édifice fera son retour à Louisville ! La mesure a été votée mardi 1er décembre par le conseil municipal. La statue sera réparée, restaurée, puis réinstallée. « Généralement, quand ce genre de vandalisme intervient […] vous réparez les dégâts et essayez de réinstaurer un certain sens de la communauté qui respecte les uns et les autres » a précisé un conseiller municipal. Peu importe le coût, ses défenseurs veulent voir la statue de retour et, cela, le plus rapidement possible.

À propos de Louis XVI, de la royauté française et de la révolution de 1789, toutefois, les Américains sont tout aussi incultes que beaucoup de Français… Ainsi, certains conseillers municipaux se sont opposés au projet de restauration, considérant la statue comme un élément de « controverse » inutile… Pourtant, la majorité des citoyens de la ville y sont favorables. Mais pour les élus d’opposition, Louis XVI a été « décapité par son propre peuple et est responsable du fossé économique creusé dans le pays ».

Parfois, on préfèrerait être aveugle ou analphabète… Quoi qu’il en soit, soyons optimistes et réjouissons-nous ! Cette restauration, qui s’annonce médiatique, sera sans doute l’occasion de pallier un peu cette inculture et de mieux faire connaître notre bon roi Louis XVI aux Américains et, espérons-le, un peu aussi aux Français…

Vexilla Galliae

2 réflexions sur “États-Unis : vandalisée par les Black Lives Matter, la statue de Louis XVI sera réinstallée à Louisville

  • 3 décembre 2020 à 08:50
    Permalien

    Pourquoi tant d’agressivité ? Rétablissons la vérité soit, mais avons-nous besoin de nous exprimer ainsi ? Ne faisons pas le jeu des ripoublicains. Toute république est née dans le sang; le ne versons pas dans la restauration.

    Répondre
  • 3 décembre 2020 à 12:05
    Permalien

    « Ne versons pas la sang dans la restauration », dites-vous, Dominique Pellier ? Si c’est possible, d’accord. Mais si cela ne l’est pas, tant pis. Après tout, le bien commun passe avant. En plus, j’ai trouvé plutôt amusant le style du communiqué, contrairement à vous.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.