Croix à la mémoire du général Charette, héros vendéen, profanée à Nantes !

Cette croix commémore l'exécution du général Charette sur la place Viarmes, le 29 mars 1796, l'événement marquant la fin de la Grande Guerre de Vendée. Elle avait été érigée un siècle après, le 29 mars 1896, dans le jardin de M. Lizé, là où le « roi de la Vendée » était tombé sous les balles républicaines. 

Depuis, le monument a été déplacé pour se trouver aujourd'hui à l'angle de la rue Félibien et de la place Viarmes.

Dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 janvier 2017, des tags anarchistes ont été apposés, sur la croix de Charette à Nantes, et sur le mur situé derrière elle.

Cette croix s'élève à proximité de l'endroit où François Athanase de Charette de la Contrie, général de l'Armée Catholique et Royale, fut fusillé par les « Bleus » le 29 mars 1796. 

Le « A » cercle de l'anarchisme a été tagué sur le fût de la croix, le slogan « Ni Dieu Ni Charrette » et le « A » anarchiste sur le mur derrière. Chaque année, le 29 mars ou autour de cette date, des associations et le Cercle Charette, entretiennent le souvenir des combattants de Vendéens et Chouans, et se réunissent autour de cette croix et la fleurissent en mémoire de « Monsieur de Charrette ». Une plaque d'ailleurs le rappelle « Ici a été fusillé pour son Dieu et son Roi le général vendéen Charette de la Contrie – 29 mars 1796 ». 

Le Cercle Charette est une association loi 1901. Elle regroupe les membres de la famille Charette, organise des événements familiaux et tient à jour la généalogie. Elle œuvre pour la préservation des valeurs de la famille Charette et le souvenir de des héros.

 Le 19 mars 2016, la Chabotterie organisait une journée de commémoration pour le 220e anniversaire de la capture de François Athanase Charette de la Contrie dans les bois qui entourent le logis. Traqué par le général Travot, entouré seulement de quelques fidèles compagnons, Charette épuisé et blessé, tombe aux mains des républicains.

A son ennemi qui demande « où est Charrette » il répond « Le voici, foi de Charette ». C'était cela Charette : le courage, l'inventivité dans le combat et une fidélité sans faille à Dieu et à son Roi.                           

 Eric MUTH

Photo et source : L'Observatoire de la Christianophobie 

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement