Réapproprions-nous la chevalerie : soyons des guerriers !

Les temps qui s’annoncent ne sont pas spécifiquement enthousiasmants. La guerre intérieure et/ou extérieure guettent. C’est une question de temps. La forme ? L’horizon ? Dieu seul le sait. Simplement obéissons à la sagesse des anciens : « si vis pacem para bellum ».

Réapprenons à être des guerriers, c’est-à-dire des gens de guerre. Des gens qui font la guerre, soit des personnes prêtes à se sacrifier et déterminer à vaincre. Et pour cela se renforcer, devenir plus fort et se préparer, s’unir aux alliés contre l’ennemi commun.

Tout en étant chevalier, c’est-à-dire chrétien, soit courtois, vertueux, juste et prudent, mais fort, toujours fort. Savoir que la vérité et la justice gagnent en fin de compte, tout en sachant que le Christ a besoin de bons instruments efficaces et puissants pour accomplir son dessein de nous emmener au ciel. Soyons ses instruments obéissants et puissants !

Nous ne sommes pas l’Eglise militante pour rien.

Les vertus militaires sont dans l’ordre naturelle celles qui sont le plus proches, qui préparent en tout cas le mieux aux vertus surnaturelles demandées au chrétien. Le chevalier est un moine laïc. Sobriété, prudence, obéissance, tempérance, force, justice, honneur, esprit de sacrifice, mortifications, combat, recherche de la victoire et de la gloire (juste), etc, etc.

Concrètement que faire ?

La jeune génération est ramollie au possible. Nous parlons d’expérience. Il suffit de lire, pour ceux qui n’ont pas connus un autre temps, le moindre mémoire ou journal d’avant-guerre pour réaliser à quel point nous sommes des mous sans volonté, des fillettes pleurnicheuses pour un rien, des faiblards physiquement et moralement.

Cela ne changera pas du jour au lendemain, alors rattrapons ce qui est rattrapable pour les grands, et éduquons aux valeurs guerrières nos petits. Oui, pourquoi ne pas former aux arts martiaux nos petits ? Suivis par les grands, qui seront ainsi obligés de s’améliorer aussi pour ne pas se faire battre tout de suite par leurs propres enfants. Cela permet d’apprendre la résistance physique, le juste usage du corps, de développer la force physique et morale, tout en donnant des compétences concrètes qui permettront à nos enfants de se protéger et de protéger les leurs quand la situation se dégradera au-delà d’un certain seuil.

Nous ne voulons pas que la force soit la justice, alors nous devons faire en sorte que la justice soit forte.

La Croix est conquérante d’elle-même, car la vérité, la voie et la vie exigent d’être étendus autant que faire se peut, pour le salut. La force est un grand bien tant qu’elle est au service de la justice véritable et du salut.

Encore faut-il être fort dans sa foi, sa volonté, son intelligence, et son corps.

Et pour cela l’éducation militaire par de bons professeurs inculque les bonnes bases naturelles que la grâce n’aura qu’à user pour de plus grands biens. Tous nos rois ont reçu une éducation militaire, ce n’est pas pour rien.

Les miracles existent.  Mais la grâce préfère sublimer la nature présente, elle va rarement au-dessus d’elle hors les cas où la Providence en décide autrement. Habituellement, on n’ira jamais au-delà ce que nous savons faire naturellement. Pour être fort surnaturellement, soyons fort naturellement et des rocs de grâce par la prière continue et la réception persévérante des sacrements.

« mens sana in corpo sano »

Certes. Disons encore: « nature (corps, volonté, intelligence) puissante, surnature (prières, sacrements, sacrifices) invincible »

Et la restauration sera faite !

Pour Dieu, pour le Roi, pour la France,

Antoine Michel

2 pensées sur “Réapproprions-nous la chevalerie : soyons des guerriers !

  • 12 décembre 2019 à 08:42
    Permalink

    Honorer ses pères et mères, c’est aussi honorer leur sol. Pour nous, c’est aimer et nous battre pour la FRANCE; Hélas, on juge actuellement un pays selon la politique qui y sévit, on voit donc notre France selon M. Macron et non Sa culture,Son histoire, Sa gastronomie, par exemple. Pour ce qui est de combattre pour Elle, demandez à nos nouvelles générations !!! Il faut, en effet, restaurer les vertus chevaleresques en la foi en Dieu et en la FRANCE, l’amour de la Patrie et une formation dans ce sens pour La défendre… Et prier, prier pour ELLE

    Répondre
  • 15 décembre 2019 à 00:23
    Permalink

    Je suis tellement triste d’avoir 75 ans et de ne plus pouvoir etre sur le combat du terrain de la controverse par monts et par vaux et aussi de voir l’esprit chevalier se deliter chez les jeunes generations de scouts.
    Les chefs se font rares car succombant a toutes les tentations du Monde.
    Les atteintes de l’âge rouillent les anciens qui continuent a maintenir en se desesperant que la releve ne se fasse pas.comment s’etonner alors que dans les familles memes tres catholiques les enfants attrapent les virus de médiocrité du Monde autour d’eux particulierement dans les ecoles d’etat et les ecoles sous contrat avec l’Etat.
    De nombreux parents ayant pourtant bien élevé leurs enfants s’ont désolés de les voir si peu chevaliers dans leur fort interieur.
    Et pourtant malgre la penurie d’âmes viriles, des jeunes courageux se levent regulierement dans une force d’ame hors du commun profondement solides dans leur Foi et ferme dans leurs convictions en symbiose avec la Vérité, ceux la sont si rares et ils ne savent pas cependant qu’ils sont des chandeliers allumes de Dieu pour donner l’exemple.
    Vous tous lecteurs qui comme moi ne pouvez plus etre eux, prions intensement en étant courageux dans nos épreuves journalieres et nos maux grands et petits avec Ste Therese de l’Enfant Jesus qui avait tant de dévotion pour Ste Jeanne d’Arc soyons des ames de feu comme elle a domicile et par nos petites voies « achetons des âmes a Dieu  » selon l’expression de Ste Therese Elle-meme , par nos actions et épreuves offertes pour obtenir des grâces de la Divine Providence sur la tete de toute la jeunesse de France actuelle afin que par le Saint Esprit, augmentent fortement en eux Ses 7 dons et les remettent sur la voie droite du courage et de la perseverance pour l’Amour de Dieu dans Sa Ste Trinité et pour l’Amour de la France Royaume des Lys.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.