Les vrais juifs, c’est nous !


« Qu’est-ce qu’il raconte encore ? les juifs ? C’est les juifs non ? »

Je dis que les vrais juifs sont les catholiques, donc je suis juif. CQFD. Rien de plus, rien de moins.

« Et bien, il y va fort. Il débloque ? »

Pas du tout. Expliquons-nous simplement.

Le peuple juif a été élu par Dieu lors de l’Ancienne Alliance pour préparer la venue du Messie, venue prophétisée progressivement depuis la Genèse du monde, ainsi que Notre Dame (proto-évangile) dès la Chute.

Derrière l’histoire temporelle de l’Ancienne Alliance, se détachent les préfigurations de l’Incarnation et de la Rédemption, ainsi que de Jésus-Christ lui-même. Histoire naturelle et temporelle au demeurant respectable mais qui cache des dimensions bien plus profondes.

Puis Jésus-Christ vint accomplir l’Alliance, comme promis, Il vint nous racheter par son sacrifice sur la Croix, seul digne de racheter le péché originel, car devant être offert par Dieu et par l’homme au Père, et comme promis, Il vint fonder son Église et sa nouvelle Alliance, comme promis.

Jésus-Christ en tant qu’homme est juif, naturellement né dans le peuple élu, c’est ce qui était prévu par Lui. Il a accompli les Écritures et Il a institué les sacrements. Le baptême constitue le nouvelle circoncision de l’âme et la nouvelle naissance dans le nouveau Peuple Élu, les vrais juifs, qui suivent le Juif par excellence, entendez l’Élu des élus, le Messie, Dieu fait Homme (n’essayons pas de comprendre avec la raison, cela nous dépasse – ce qui montre soit dit en passant la véracité de toute cela, aucun homme n’aurait pu ne serait-ce qu’imaginer le frémissement des mystères de l’Incarnation et de la Rédemption, ce qui est normal puisque c’est divin).

Les pseudo-«juifs » de l’après-Jésus ne sont plus le peuple élu : ceux qui sont restés juifs ont suivi Jésus-Christ et se sont convertis.

Non, les pseudo-« juifs » sont les descendants de ceux qui ont décidé ne pas suivre Jésus-Christ et de renier leur élection première – sans que les dits descendants en soient forcément conscients, il faut prier pour qu’ils reviennent dans le giron de l’histoire du salut qu’ils devraient pourtant bien connaître ; lisent-ils vraiment les prophéties, cela crève les yeux pourtant à qui veut bien voir.

Les pseudo-« juifs » ont tordu les Écritures pour en faire une attente messianique vaine -puisque le Messie est venue, et qu’il vient tout les jours sur la Sainte Table, mais le savent-ils, ou plutôt s’en souviennent-ils ? – et surtout bassement matériel et temporel, comme si le bonheur sur terre était possible – même les païens se rendent compte que ce bonheur terrestre est une chimère, quoique ils ne parviennent souvent pas à s’en défaire (et là est la différence certainement avec les hérésies niant le Christ comme les judaïsant ou les mahométans ou les protestants, qui, niant une vérité pure, tombe dans une erreur plus pure que ne pourrait jamais professer une religion païenne lambda, tout en nuances de gris et de flous) – en combinant, sur ce messianisme temporel, un nationalisme racial au fond assez ridicule, et qui serait risible dans notre époque qui honni tant le « racisme » si cette erreur des pseudo-juifs n’avait pas coûté si cher à leur propre peuple et à l’humanité.

Bref, les vrais juifs sont les catholiques, qui suivent le Messie, Juif par excellente, Jésus-Christ.

Les pseudo-« juifs » ont vocation à revenir dans le giron des élus, comme tout homme, et ils devraient y revenir plus rapidement puisqu’ils ont continuellement sous les yeux les prophéties réalisées par Jésus-Christ il y a 2000 ans ! Il suffit d’ouvrir les yeux.

Je sais que le poids si fort des traditions les enchaîne trop souvent, et qu’il n’est pas aisé du tout à s’en détacher, car ce pharisianisme qui ne dit pas son nom est malheureusement construit contre Notre Seigneur et enchaîne les âmes sous couvert de vertus naturelles, donc prions pour leur conversion, et pour le salut de leurs âmes.

La religion juive telle que nous la connaissons aujourd’hui est une hérésie inventée après la Résurrection de Notre Seigneur en reprenant les erreurs et abus pharisiens et saducéens.

La vraie religion juive accomplie et sublimée n’est autre que l’Église universelle, la religion catholique, dont la tête est l’homme-Dieu, Jésus-Christ, né juif, mort juif, et ressuscité juif.

Comprenne qui pourra.

Antoine Michel

Une pensée sur “Les vrais juifs, c’est nous !

  • 2 avril 2019 à 15:26
    Permalink

    « Comprenne qui pourra. »….en effet. La doctrine catholique traditionnelle à l’égard des juifs peut se résumer en quatre aphorismes:
    1°) Le peuple juif est le peuple désigné par Dieu au commencement des temps pour contracter l’Alliance
    2°) Il n’a pas voulu entendre le Messie venu en son sein, et a donc manqué à sa parole
    3°) Pour cela, il est réprouvé par Dieu est sera puni jusqu’à sa conversion au jugement dernier
    4°) Les hommes qui exécutent la volonté de Dieu en persécutant les juifs sont maudits par Dieu parce qu’ils s’attaquent au peuple élu selon la chair.
    N’est-ce pas quelque peu schizophrène?
    Pour ajouter encore à l’absurde, Saint Augustin et le cardinal Lustiger ne manquent pas de dire qu’un juif converti au christianisme, c’est tout de même plus qu’un simple gentil car il cumule les deux dignités. Un peu dur à avaler pour les fils de gallo-germains comme nous, non?

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.