Tribunes

Les sujets de sa majesté ont souhaité quitter l’Union européenne

Le référendum intervenu ce jeudi 23 juin a eu pour résultat un « non », d’une courte majorité, entraînant, à brève échéance, la sortie du Royaume-Uni hors de l’Union européenne.

Ce choix de la majorité des électeurs britanniques est l’aboutissement d’une logique de  désengagement progressif. Le Royaume-Uni avait déjà marqué ses distances avec le « chèque Thatcher » au début des années 1980, puis en ne signant pas le traité de Maastricht en 1992, et en n’intégrant pas l’espace Schengen en 1995.

En somme, l