Appel à l’action (1/4) – Prions et sacrifions !

prière

« Il faut prier comme si tout dépendait de Dieu et agir comme si tout dépendait de nous. »
— Saint François de Sales

Sans la prière et sans les grâces, nous ne pourrons rien. Cela fait deux siècles que nous comptons trop sur les forces naturelles et sur les hommes, si faibles et changeants. Nous devons renouer avec la pratique des grands d’antan, qui fondaient tout dans le Christ, pour le Christ et pour le salut des âmes. Alors, prions, faisons pénitence et sacrifions !

Nous vous proposons de prier trois neuvaines d’affilée, comme suit. Dites, pendant trois fois neuf jours, les prières suivantes à l’intention de la paix et de la restauration de notre Royaume, de sa conversion et de son allégeance au roi légitime.

Je crois en Dieu :

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,
Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ;
qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,
est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ;
le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints,
à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.
Ainsi soit-il.

Notre Père :

Notre Père qui êtes aux cieux, que votre nom soit sanctifié.
Que votre règne arrive ; que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd’hui notre pain quotidien.
Pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal.
Ainsi soit-il.

Je vous Salue Marie :

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous, pauvres pécheurs,
Maintenant, et à l’heure de notre mort.
Ainsi soit-il.

Prière des Francs :

Ô Dieu tout-puissant et éternel, qui avez établi l’empire des Francs pour être l’instrument de votre divine volonté dans le monde entier, le porte-glaive et le rempart de votre sainte Église, nous vous en supplions, que votre céleste Lumière prévienne partout et toujours les fils de la France tournés vers vous, afin que, voyant ce qu’il importerait de faire pour établir votre royaume en ce monde, ils aient le courage de l’accomplir avec une charité et une énergie que rien ne lasse. Par le Christ Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.

Prière à Marie, Secours des Chrétiens :

Ô Marie, Vierge puissante, vous êtes la grande et illustre protectrice de l’Église; vous êtes l’aide merveilleuse des chrétiens; vous êtes terrible comme une armée en ligne de bataille. Vous qui seule avez détruit toutes les hérésies dans le monde entier, protégez-nous dans notre détresse, dans notre lutte et dans notre défense difficile contre l’ennemi; et, à l’heure de notre mort, accueillez nos âmes au Paradis. Ainsi soit-il.

Et pour ceux qui le peuvent :

Litanie royale :

Seigneur ayez pitié.
Christ ayez pitié.
Seigneur ayez pitié.
Dieu le Père, du haut des cieux, ayez pitié de nous.
Dieu le Fils, Rédempteur du monde, ayez pitié de nous.
Dieu le Saint-Esprit, ayez pitié de nous.
Trinité sainte, un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, priez pour nous.
Saint Michel, priez pour nous.
Saint Joseph, priez pour nous.
Saint David, priez pour nous.
Saint Martin, priez pour nous.
Sainte Pétronille, priez pour nous.
Sainte Geneviève, priez pour nous.
Saint Avit, priez pour nous.
Saint Rémi, priez pour nous.
Saint Denis, priez pour nous.
Sainte Clotilde, priez pour nous.
Sainte Radegonde, priez pour nous.
Sainte Bathilde, priez pour nous.
Saint Cloud, priez pour nous.
Saint Gontran, priez pour nous.
Saint Sigisbert, priez pour nous.
Saint Sigismond, priez pour nous.
Saint Édouard,  priez pour nous.
Sainte Énimie, priez pour nous.
Saint Arnould, priez pour nous.
Sainte Dode, priez pour nous.
Saint Dagobert,  priez pour nous.
Sainte Gertrude,  priez pour nous.
Saint Chrodegang, priez pour nous.
Sainte Isbergue, priez pour nous.
Saint Charlemagne,  priez pour nous.
Saint Évrard, priez pour nous.
Bienheureuse Gisèle, priez pour nous.
Saint Louis, priez pour nous.
Sainte Blanche de Castille, priez pour nous.
Bienheureuse Isabelle de France, priez pour nous.
Saint Louis d’Anjou, priez pour nous.
Sainte Brigitte, priez pour nous.
Sainte Olga, priez pour nous.
Sainte Jeanne d’Arc, priez pour nous.
Sainte Jeanne de France, priez pour nous.
Sainte Élisabeth, priez pour nous.
Bienheureux Louis XVI, priez pour nous.
Bienheureuse Marie-Antoinette, priez pour nous.
Bienheureux Charles d’Autriche, priez pour nous.
Bienheureuse Zita, priez pour nous.

Toutes les saintes Vierges et Veuves, priez pour nous.
Tous les Saints et Saintes de Dieu, intercédez pour nous.
Soyez-nous propice, pardonnez-nous, Seigneur.
Soyez-nous propice, exaucez-nous, Seigneur.
De tout mal, délivrez-nous, Seigneur.
De tout péché, délivrez-nous, Seigneur.
De votre colère, délivrez-nous, Seigneur.
D’une mort subite et imprévue, délivrez-nous, Seigneur.
Des embûches du démon, délivrez-nous, Seigneur.
De la colère, de la haine, et de toute mauvaise volonté, délivrez-nous, Seigneur.
De l’esprit de fornication, délivrez-nous, Seigneur.
De la foudre et de la tempête, délivrez-nous, Seigneur.
Du fléau des tremblements de terre, délivrez-nous, Seigneur.
De la peste, de la famine et de la guerre, délivrez-nous, Seigneur.
De la mort éternelle, délivrez-nous, Seigneur.
Par le mystère de votre sainte incarnation, délivrez-nous, Seigneur.
Par votre avènement, délivrez-nous, Seigneur.
Par votre Nativité, délivrez-nous, Seigneur.
Par votre baptême et votre saint jeûne, délivrez-nous, Seigneur.
Par votre Croix et votre Passion, délivrez-nous, Seigneur.
Par votre mort et votre sépulture, délivrez-nous, Seigneur.
Par votre sainte Résurrection, délivrez-nous, Seigneur.
Par votre admirable Ascension, délivrez-nous, Seigneur.
Par la venue du Saint-Esprit Consolateur, délivrez-nous, Seigneur.
Au jour du Jugement, délivrez-nous, Seigneur.

Pécheurs que nous sommes, nous Vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez nous pardonner, nous Vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez nous faire grâce, nous Vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez nous conduire à une véritable pénitence, nous Vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez gouverner et conserver Votre Église sainte, nous Vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez maintenir dans Votre sainte religion le Souverain Pontife et tous les ordres de la hiérarchie ecclésiastique, nous Vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez abaisser les ennemis de la sainte Église, nous Vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez établir une paix et une concorde véritables entre les rois et les princes chrétiens, nous Vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez accorder à tout le peuple chrétien la paix et l’unité, nous Vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez rappeler à l’unité de l’Église tous ceux qui sont dans l’erreur et conduire à la lumière de l’Évangile tous les infidèles, nous Vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez nous conserver et nous fortifier dans Votre saint service, nous Vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez élever notre esprit et les désirs de notre cœur vers les biens célestes, nous Vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez récompenser tous nos bienfaiteurs en leur donnant le bonheur éternel, nous Vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez délivrer de la damnation éternelle, nos âmes, et celles de nos frères, de nos parents et de nos bienfaiteurs, nous Vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez nous donner les fruits de la terre et les conserver, nous Vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez accorder à tous les fidèles défunts le repos éternel, nous Vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez exaucer nos vœux, nous Vous en supplions, écoutez-nous.
Fils de Dieu, nous Vous en supplions, écoutez-nous.

Agneau de Dieu, qui ôtez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui ôtez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui ôtez les péchés du monde, ayez pitié de nous.
Christ, écoutez-nous.
Christ, exaucez-nous.
Seigneur ayez pitié.
Christ ayez pitié.
Seigneur ayez pitié.

Prions. Dieu tout-puissant et éternel, ayez pitié de Vos serviteurs, notre bon roi Louis XX, et tous ses sujets et conduisez-les par Votre Bonté dans la voie du Salut éternel, en leur faisant vouloir, par un don de Votre grâce, tout ce qui Vous est agréable, et le leur faisant accomplir de toutes leurs forces.

Amen !

En ajout, pour les preux, une croisade de prières et de sacrifices :

Devant un Crucifix, en faisant de petits sacrifices quotidiens (un mot gentil, se lever plus tôt, un plat en moins, un jeûne, suppression pour une journée du téléphone, etc.), réciter une fois par jour les prières suivantes :

Prière à réciter en temps de calamités :

« Père éternel, voici votre Fils Jésus-Christ mis en croix pour nous ! En son nom et par ses mérites, ayez pitié de nous, pauvres pécheurs, parce que repentants nous recourons à votre infinie miséricorde. Laissez-vous toucher, ayez pitié de nous qui sommes son héritage. Ne violez pas, Seigneur, le pacte que vous avez fait : d’exaucer la prière que vous font vos enfants.

Il est vrai que par nos grandes iniquités nous avons irrité votre Justice, mais vous, mon Dieu, qui êtes bon par nature, faites resplendir la grandeur de votre infinie miséricorde. Seigneur, si vous voulez faire attention à nos iniquités, qui pourra subsister en votre présence ! Seigneur, nous confessons que nous sommes très coupables et que ce sont nos péchés qui ont attiré ces fléaux sur nous. Mais vous, Seigneur, qui avez bien voulu que tous les jours nous vous appelions Notre Père, regardez à présent la grande affliction de vos enfants, et épargnez de si grands fléaux. Oh ! Faites grâce ; ô mon Dieu, par les mérites de Jésus-Christ, faites grâce par l’amour que vous avez pour vous-même ; par l’amour de la Vierge Marie « notre Maman », pardonnez-nous !

Souvenez-vous, Ô Seigneur, que nous sommes appelés votre peuple, ayez pitié de la folie humaine. Envoyez un rayon de votre divine lumière qui dissipe les ténèbres de notre intelligence et que notre âme amendée change ses voies et ne sature plus d’amertume le cœur de son Dieu !

Seigneur : la main seule de votre infinie miséricorde peut nous sauver de tant de fléaux. Seigneur, nous sommes enivrés d’afflictions intérieures et extérieures, ayez pitié de nous ! Détournez, ô Seigneur votre face de nos péchés et regardez JÉSUS-CHRIST qui vous a donné satisfaction en souffrant et mourant pour nous, il est votre Fils ! Et ainsi nous célébrerons votre infinie miséricorde.

Vite, exaucez-nous, Seigneur, autrement notre courage sera bien amoindri, car nous sommes tombés dans un état si misérable ! Vite, Seigneur, faites sentir votre miséricorde, car nous n’espérons plus qu’en vous seul, qui êtes notre Père, notre Créateur, et qui devez conserver et sauver ceux qui sont vôtres pour toujours. »

Sœur Marie de la Croix, née Mélanie Calvat, Bergère de la Salette.

Intention spéciale contre le démon pour sauver la France :

« Très glorieux Prince de l’armée céleste, saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat et la lutte qui est la nôtre contre les Principautés et les Puissances, contre les souverains de ce monde de ténèbres, contre les esprits de malice répandus dans les airs. Venez en aide aux hommes, que Dieu a créés incorruptibles, et faits à Son image et ressemblance, et rachetés à si haut prix de la tyrannie du Diable.

Combattez aujourd’hui, avec l’armée des Anges bienheureux, le combat du Seigneur, comme vous avez combattu jadis contre le chef de l’orgueil Lucifer et ses anges rebelles ; et ils n’eurent pas le dessus, et on ne trouva plus leur place dans le ciel, mais il fut jeté, ce grand dragon, l’antique serpent, celui qu’on appelle le Diable et Satan, celui qui égare le monde entier ; et il fut jeté sur la terre, et ses anges furent jetés avec lui.

Voilà que cet antique ennemi et homicide s’est dressé avec véhémence. Déguisé en ange de lumière, avec toute la horde des mauvais esprits, il parcourt et envahit la terre profondément, afin d’y effacer le nom de Dieu et de Son Christ, et de voler, tuer et perdre de la mort éternelle les âmes destinées à la couronne de la gloire éternelle. Le poison de sa malice, comme un fleuve répugnant, le dragon malfaisant le fait couler dans des hommes à l’esprit dépravé et au cœur corrompu ; esprit de mensonge, d’impiété et de blasphème ; et souffle mortel de la luxure et de tous les vices et iniquités.

L’Église, l’épouse de l’Agneau immaculé, des ennemis très rusés l’ont saturée d’amertume et abreuvée d’absinthe, et ont posé leurs mains impies sur ses possessions les plus sacrées. Dans le Lieu saint même, là où a été établi le Siège du bienheureux Pierre et la Chaire de la Vérité pour la lumière du monde, ils ont élevé le trône de leur abominable impiété, dans le dessein inique que le pasteur ayant été frappé, le troupeau puisse être dispersé.

Soyez donc là, Chef invincible, auprès du peuple de Dieu, contre les assauts des forces spirituelles du mal, et donnez-lui la victoire. C’est vous que la sainte Église vénère comme son gardien et son patron. Vous qu’elle se fait gloire d’avoir comme défenseur contre les puissances criminelles de la terre et de l’enfer. C’est à vous que le Seigneur a confié les âmes des rachetés pour les introduire dans la céleste félicité. Conjurez le Dieu de paix d’écraser Satan sous nos pieds, afin qu’il ne puisse plus retenir les hommes dans ses chaînes, ni nuire à l’Église. Présentez au Très-Haut nos prières, afin que, bien vite, nous préviennent les miséricordes du Seigneur, et que vous saisissiez le dragon, l’antique serpent, qui est le Diable et Satan, et que vous le jetiez enchaîné dans l’abîme, en sorte qu’il ne puisse plus jamais séduire les nations. Amen.

Voici la Croix du Seigneur, fuyez, Puissances ennemies !
Il a vaincu, le Lion de la tribu de Juda, le Rejeton de David !
Que votre miséricorde, Seigneur, s’exerce sur nous !
Dans la mesure de notre espérance en vous.
Seigneur, exaucez ma prière !
Et que mon cri parvienne jusqu’à vous.

Prions !
Dieu et Père de Notre-Seigneur Jésus-Christ, nous invoquons votre saint Nom, et nous lançons un appel suppliant à votre bonté : afin que par l’intercession de Marie Immaculée, Mère de Dieu et toujours Vierge, et du glorieux saint Michel Archange, vous daigniez nous accorder votre secours contre Satan et tous les autres esprits impurs qui rôdent dans le Monde pour nuire au genre humain et perdre les âmes. Par le même Christ Notre Seigneur.

Amen. »

Prière rédigée le 13 octobre 1884 par le pape Léon XIII qui demanda ensuite qu’elle soit récitée après chaque messe.
Le 24 avril 1994, le Pape Jean-Paul II a vivement recommandé « la pratique quotidienne de la prière à l’Archange Michel, instaurée par Léon XIII » :

Paul de Lacvivier


Appel solennel à l’action :

  • Premier volet : Prions et sacrifions !
  • Deuxième volet : Assurons le maintien du culte !
  • Troisième volet : Retirons nos enfants des écoles !
  • Quatrième volet : Trinquons ensemble pour le Roi !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.