Sermon sur « E Supremi » de Saint Pie X

Le 3 septembre, nous avons fêté le Pape Saint Pie X, le Saint Patron de notre Fraternité Saint-Pie-X. Saint Pie X fut élu Pape en 1903. Il publia peu après l’encyclique E Supremi Apostolatus, dans laquelle il exposa le principe directeur de son pontificat et les grandes lignes de son action pastorale. Ce principe directeur et ces grandes lignes d’actions sont les nôtres. Aujourd’hui donc, je vais vous les rappeler.

I – La maladie humaine de notre époque.

On parle beaucoup depuis 3 ans de l’épidémie du coronavirus. À écouter les médias, cette épidémie serait l’une des maladies les plus dangereuses et meurtrières de l’histoire de l’humanité. Il y a pourtant une autre maladie, bien plus grave et dont les conséquences sont bien plus dramatiques. Saint Pie X nous dit que « la maladie si profonde et si grave qui travaille, en ce moment bien plus que par le passé, la société humaine ; la maladie qui s’aggrave de jour en jour, qui ronge la société humaine jusqu’aux moelles, et qui l’entraîne à sa ruine… c’est, à l’égard de Dieu, l’abandon et l’apostasie. »

Nous vivons en effet dans une époque luciférienne, c’est-à-dire une époque où l’homme imite Lucifer dans sa rébellion contre Dieu. Comme Lucifer, l’homme moderne dit à Dieu : « Je ne servirai pas » et prétend se rendre indépendant de Dieu. Les hommes ont engagé une guerre impie contre Dieu et elle se poursuit presque partout dans le monde. Comme le dit le psaume 2 : « les nations ont frémi et les peuples ont médité des projets insensés » (Ps 2 ;1) contre leur Créateur. Comme le dit le saint homme Job, les ennemis de Dieu Lui crient : « Retirez-vous de nous » (Job 21 ;14). En conséquence, on voit chez la plupart des hommes et des sociétés humaines, un rejet total de tout respect de Dieu. On voit le développement de modes de vie, tant privés que publiques, où on ne tient pas compte de la souveraineté de Dieu. Bien plus, on voit que tous les moyens sont mis en œuvre pour abolir entièrement le souvenir et la notion même de Dieu.

Quelle est la conséquence d’une telle attitude de l’homme contre Dieu ? C’est la destruction de l’homme. Le psaume 72 affirme: « Voici que ceux qui s’éloignent de vous périront » (Ps 72 ;27). De fait nous voyons dans l’Histoire de l’humanité qu’aucune période d’histoire n’a été aussi destructrice que notre époque luciférienne. Rappelez-vous les guerres mondiales, les très nombreuses guerres locales à travers le monde, les génocides et les persécutions idéologiques. Rappelez-vous aussi comment l’humanité s’autodétruit à travers l’avortement, la contraception, l’euthanasie, et l’homosexualité.

II – Le principe directeur : tout restaurer dans le Christ.

Qui sera le vainqueur de ce combat livré à Dieu par les hommes ? Nul ne peut en douter. L’homme peut abuser de sa liberté ; il peut violer les droits et l’autorité suprême du Créateur pendant un certain temps. Mais au final, au Créateur reste toujours la victoire. Et il faut dire ceci : la ruine plane de plus près sur l’homme, justement quand il se dresse plus audacieux dans l’espoir du triomphe.

La victoire de Dieu sur l’homme rebelle est assurée. Cependant, il dépend de nous de participer à la gloire de cette victoire ; il dépend de nous de hâter cette victoire par notre action. Comment ? D’abord par la prière persévérante, selon le modèle que nous donne le Saint Esprit dans le psaume 9 : « Levez-vous, Seigneur, et ne permettez pas que l’homme se prévale de sa force » (Ps 9:19). Ensuite et surtout par la parole et par les œuvres. Il faut affirmer au grand jour et revendiquer pour Dieu la plénitude de son domaine sur les hommes et sur toute créature ; il faut faire cela afin que ses droits et son pouvoir de commander soient reconnus par tous avec vénération et respectés en pratique.

Cependant n’oublions pas que le retour des nations au respect de la majesté et de la souveraineté divines n’adviendra que par Jésus-Christ. Saint Paul nous avertit que « personne ne peut poser d’autre fondement que celui qui a été posé et qui est le Christ Jésus » (I Cor 3 :11). C’est Jésus Christ « que le Père a sanctifié et envoyé dans ce monde » (Jn 10 :36), et sans Lui, personne ne peut connaître Dieu : « personne n’a connu le Père si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils aura voulu le révéler » (Mt 11 :27). Donc, ramener les hommes à l’obéissance divine consiste à tout restaurer dans le Christ. Le but vers lequel doivent converger tous nos efforts, c’est de ramener les hommes et les sociétés humaines à l’empire du Christ. Cela fait, l’homme se trouvera, par là même, ramené à Dieu.

Maintenant quelle est la voie qui nous donne accès auprès de Jésus-Christ ? C’est l’Église catholique, fondée par Notre-Seigneur Jésus Lui-même. À son Église, Jésus-Christ a confié sa doctrine et les préceptes de sa loi ; Il lui a confié les trésors de la grâce divine pour la sanctification et le salut des hommes. L’Église catholique est la seule vraie religion ; Elle seule a reçu la mission et l’autorité de guider les hommes vers Notre-Seigneur Jésus-Christ, et à travers Lui de les unir à Dieu. Tout restaurer dans le Christ, c’est donc amener les hommes et les nations à se soumettre à l’enseignement traditionnel de l’Église catholique en matière de Foi et de morale.

III – Action :

En pratique, que doivent faire les fidèles pour travailler efficacement à tout restaurer dans le Christ ? D’abord, il faut vivre une vie chrétienne authentique. Observer intégralement et scrupuleusement les lois divines et les prescriptions de l’Eglise ; professer ouvertement et hardiment la religion catholique ; pratiquer la charité chrétienne sous toutes ses formes avec générosité, sans chercher un intérêt personnel ou des avantages terrestres. Et le Pape Saint Pie X nous rappelle que l’exemple concret d’une vie chrétienne authentique, l’exemple de la charité chrétienne est bien plus efficace pour amener les âmes au Christ que la multiplicité des discussions.

Le Pape Saint Pie X nous rappelle aussi que bien des gens sont hostiles à Jésus-Christ, à l’Église et à l’Évangile par ignorance, plus que par malice. Saint Jude dit : « Ils blasphèment tout ce qu’ils ignorent » (Jud 10). Et cela s’applique non seulement à des gens ayant reçu une éducation limitée, mais aussi à des gens ayant reçu une éducation poussée. L’ignorance religieuse de ces derniers est parfois surprenante. Donc, il faut bien connaître nous-mêmes notre catéchisme et savoir enseigner aux gens l’Évangile quand nous en avons l’occasion.

Un dernier point important. Le Pape Saint Pie X rappelle que le prêtre est le représentant du Christ sur terre ; le prêtre est celui qui forme le Christ dans les âmes. Donc pour tout restaurer dans le Christ, il faut des prêtres. Pour qu’un jeune homme devienne prêtre, il faut deux choses : il faut que Dieu l’appelle d’une part, et d’autre part il faut que le jeune homme réponde généreusement à cet appel. Et où est-ce qu’un jeune homme apprend à répondre généreusement à l’appel de Dieu ? Principalement dans les familles profondément catholiques, dans lesquelles Notre-Seigneur est un roi respecté, aimé et obéi, où la piété est solide, où la charité est généreuse ; les familles d’où l’esprit mondain est banni. Que les parents donnent donc à leurs enfants une telle atmosphère familiale pour favoriser l’éclosion de nombreuses vocations sacerdotales.

Que Saint Pie X intercède pour nous et nous obtienne des grâces puissantes pour que nous œuvrions à tout restaurer dans le Christ.

Un prêtre

0 réflexion sur “Sermon sur « E Supremi » de Saint Pie X

  • 20 décembre 2022 à 13h28
    Permalien

    Laudate Jesus Christe
    Loué soit Jésus Christ
    Merci pour cette piqûre de rappel
    Comme il avait bien raison ce pape , la France  » Fille aînée de l église ⛪️ catholique romaine  » en se séparant de DIEU et du Cœur ❤️ Sacré de Jésus notre Sauveur dérive vers des tempêtes sans issues !
    Mais je dois rajouter à ces belles réflexions que cette situation vient du fait que le fruit c est à dire l église ⛪️ catholique romaine EST POURRIE DE L INTÉRIEUR !
    Les baptisés de France ont de très mauvais bergers = des mercenaires
    Les évêques, cardinaux et consors ne sont plus là pour publiquement défendre le Christ et sa sainte Croix
    Si nos propres hautes autorités catholiques françaises se soumettent à chaque péché grave et ne défendent JAMAIS publiquement les droits et lois de DIEU : ILS NE SERVENT À RIEN et font le jeu de l anté-christ !
    Même ce mauvais pape actuel, l avez-vous prendre position publiquement et officiellement contre l avortement 15 jours avant la naissance ?
    En tant que pape catholique et CHEF D ÉTAT égal à macron , il aurait pu désapprouver cette maudite loi républicaine avec 1 courrier officiel !
    De toute façon le pape n a aucun pouvoir pour changer quoique ce soit , mais au moins aux yeux de la jeunesse et du monde catholique , le pape démontrerait le péché très grave et les lois contre DIEU !
    Mais non rien !
    Pauvres peuples des baptisés !
    Il y en aura des pleurs et des grincements de dents au ciel
    Prions pour notre conversion et la conversion des hautes autorités catholiques romaines
    DIEU 1er servi

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.