Le duc d'Anjou souhaite que les derniers Bourbons restent enterrés à Kostanjevica

Le prince Louis Alphonse de Bourbon était aujourd’hui à Nova Gorica. Il s’est recueilli sur le tombeau des Bourbons dans le monastère franciscain de Kostanjevica, où est enterré le dernier roi français Charles X. Il a exprimé le souhait que ses ancêtres restent enterrés en Slovénie, selon leur voeu.

Le prince Louis Alphonse de Bourbon, duc d’Anjou et de Cadix, l'héritier légitime du trône de France, a rendu hommage aux ancêtres de la famille des Bourbons. A Gorizia, il est venu samedi [18 février] en tant qu’invité de la comtesse Carolina  di Levetzow Lantieri au Palais Lantieri, à Gorizia. Aujourd'hui, il a assisté à la messe dans l'église du monastère franciscain de Kostanjevica à Nova Gorica, où il a été reçu par le maire de Nova Gorica, Matej Arcon ; le maire de la municipalité de Sempeter, Vrtojba Milan Turk, s’est joint à eux.

Il a remercié les Franciscains

En visitant les tombes dans l'église de Kostanjevica, où les derniers Bourbons sont enterrés, le prince Louis Alphonse a remercié le monastère franciscain qui protège et veille sur les tombes. Il a dit vouloir respecter le désir de ses ancêtres, qui voulaient être enterrés ici, et ne seront donc pas pris en charge pour leur transfert vers la France.

Le monastère franciscain de Kostanjevica à cette occasion a remis un objet saint de Saint Louis, qui est la pièce de monnaie d’argent française la plus ancienne, a dit le père Jernej Kurinčič.

Ce fut la première visite du prince Louis Alfonse en Slovénie, mais, comme il a précisé, pas la dernière. « Je veux continuer à venir, avec ma femme et mes enfants», a déclaré le prince.  

"Une incitation supplémentaire pour le développement du tourisme à Gorizia"

Matej Arcon, le maire de Nova Gorica, est satisfait du désir du prince de vouloir laisser le dernier roi de France  à Kostanjevica. Cela peut être une incitation supplémentaire pour le développement du tourisme à Gorizia, et à inciter plus de visiteurs français à se déplacer à Nova Gorica. Le prince et le maire ont poursuivi la conversation lors du déjeuner après la messe.

Le prince Louis Alphonse est "prétendant" légitimiste au trône de France, sous le nom de Louis XX, en concurrence avec Henri d’Orléans. Parent éloigné de Philippe VI, l’actuel roi d'Espagne, Louis Alphonse est né le 25 Avril 1974 à Madrid, il est le seul fils survivant d’Alphonse II de Bourbon (1936-1989).

Frederic de Natal.

Traduction de l'article consacré au prince Louis de Bourbon publié par le journal SIOL / http://siol.net/novice/slovenija/francoski-princ-zeli-da-njegovi-predniki-ostanejo-pokopani-na-kostanjevici-foto-435835

Commentaires  

#10 SAINT MARTIN Louis 25-02-2017 00:25
C'est vraiment pénible de lire sous la plume de légitimistes l'expression "héritier du trône de France" en parlant de Louis XX !
Les rois de France ne sont ni des notaires ni des épiciers. Il ne peuvent "hériter" de l'étude ou de la boutique paternelle.
Ce qui veut dire que le trône de France n'appartient pas au roi, c'est le roi qui appartient au trône dans la mesure où il s'inscrit dans une lignée qu'il ne peut ni modifier.
Le Roi se France est un successeur et non un héritier. Il s'inscrit, à la place, dans un lignée.
C'est ce qui constitue à la fois l'éminente dignité des Rois de France qui sont élus, par la grâce divine, à un trône qui ne leur appartient pas. Et c'est aussi ce qui doit les inciter à manifester une insondable humilité à l'imitation de NSJC qui ne s'est incarné que pour SERVIR et dont ils ne sont que les représentants, les vicaires, les lieutenants.
Un vrai Roi de France dans la tradition légitimiste, est un successeur et un serviteur du BIEN COMMUN et non un héritier qui vivra en faisant fructifier le patrimoine de son père. Faut-il une fois encore le rappeler ??
Il serait bon que les "légitimistes" approfondissent leur doctrine au lieu de s'exprimer comme Stéphane Bern. Faute de quoi ils finiront par dévaloriser les idées qu'ils prétendent servir.
Citer
#9 xavier 22-02-2017 08:46
Le Prince Louis a raison de ne pas tomber dans le piège tendu. Le retour des cendres du dernier roi de France ne peut se faire, à mon sens, qu’avec le retour de la royauté. Et effectivement cela n'est malheureusement pas à l'ordre du jour, pour l'instant. Cela n'empêche nullement les royalistes de continuer à préparer le retour du roi.
Citer
#8 Chantal de Thoury 21-02-2017 21:12
Cher Monsieur de Natal je me permets une petite reflexion sur le terme de pare.t éloigné que vous employez pour le cousinage du Prince Louis et du Roi d'Espagne Philippe VI.
Ils sont cousins issus de germain ce qui est une parenté au contraire très proche.( Ils ont le même arrière Grand Père le Roi d'Espagne Alphonse XIII. Pour Votre chronique sur le deplacement de Monseigneur en Slovenie elle est comme habituellement très bien et je trouve aussi très bien que Monseigneur décide de ne pas suivre les demandes de rapatriement de certains royalistes, du Roi Charles X et de sa famille qui ne le désirait pas dans ses dernières volontés.
Citer
#7 Sigismond 21-02-2017 00:50
Merci infiniment, Monseigneur, grâce à Dieu Vous agissez dignement et faites honneur à la France, et Vous êtes la France. Votre prise de parole et de position sont dignes d'un grand Roi. Daniel de Montplaisir avait développé le même point de vue à la suite d'un voyage à la Castagnavizza en 2011, et son plaidoyer était parfait et inattaquable. Il est désolant de voir que s'agite une nébuleuse orléaniste qui voudrait faire de la récup' au détriment de Charles X, du dauphin, de la dauphine, et de leurs neveu et nièces. Grâces soient rendues à ces chers moines qui veillent sur nos rois, ainsi qu'aux villes de Gorizia et Nova Gorica, et n'oublions pas leurs successeurs qui reposent dans la cathédrale de Trieste, Jean III et Charles XI.
Citer
#6 VILLE Michel 20-02-2017 22:15
Remarquable intervention de Louis XX, tout est dit⚜️⚜️⚜️
Citer
#5 Jean-Yves Pons 20-02-2017 22:02
Nous nous réjouissons que Monseigneur le duc d'Anjou ne soit pas tombé dans le piège qui lui était tendu et que nous avions pointé du doigt en septembre 2016. Il a bien compris que le prétendu retour des cendres de Charles X et des derniers Bourbons était en réalité une arnaque ainsi que nous l'avions évoqué à l'époque.
Citer
#4 AudeLys 20-02-2017 16:01
Alerte ! Au secours ! Me voilà envahie par le doute et proche de l'infarctus (non je blague).
Mais pour quoi écrire, même entre guillemets : "Prétendant" légitimiste. Nous savons tous ici que notre roi à nous ne prétend à rien car il est. Alors pourquoi rajouter qu'il est en concurrence avec Henri d'Orléans. Louis XX n'a pas de concurrent, il est l'héritier légitime de la couronne de France.
Quant à son lien de parenté éloigné avec Philippe VI d'Espagne, ils sont quand même cousins issus de germains. Je crois que l'on dit aussi cousin second. Ca ne me parait pas si éloigné que cela.
Citer
#3 Marc-Marie 20-02-2017 15:24
Merci à Monseigneur ! Il a tout à fait raison ! Les derniers Bourbons avaient demandé à ne pas être rapatriés tant que la monarchie légitime ne serait pas restaurée !
Citer
#2 Catoneo 20-02-2017 12:15
Il était temps de cesser cette mascarade du retour des cendres. Le mouvement monarchiste a des défis d'avenir, sortons un peu de l'histoire et affrontons les vraies complications ! La France n'a plus besoin de Charles X qui repose en paix, entouré des siens comme il l'avait souhaité.
Citer
#1 PELLIER Dominique 20-02-2017 08:10
Ces affaires ne concernent que la famille Bourbon.
Etait-il néanmoins utile de rappeler une concurrence entre les deux branches cousines de notre famille royale ? N'est-ce pas mettre de l'huile sur le feu alors que toutes deux semblent pourtant enterrer une hache de guerre de deux siècles ? Notre famille royale a-t-elle besoin d'un conflit aussi stupide ou bien existe-t-il parmi nous des âmes bien folles pour ranimer une bagarre qui n'a pas lieu d'être ? Quand surtout la FRANCE et les Français ont plutôt besoin d'un monarque qui les aime, fasse leur bonheur et la prospérité du pays en l'état que nous connaissons aujourd'hui ?
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 27 mars 2017
« L'important, c'est la République ! »

03/04 | Conférence à Paris : "Mémoire de Marie-Thérèse Charlotte de France"