Seuls les ânes s’ennuient

C’est un proverbe de mon père.

Tout à fait à propos dans ces temps d’emprisonnement étatique forcé à résidence. Et cela va certainement durer tant que personne n’ose braver la Gueuse.

Paraît-il que beaucoup de gens s’ennuient. Cela me reste incompréhensible mais admettons…
Du moins il faut leur dire : si vous avez un tant soit peu d’amour propre, n’admettez pas de vous ennuyer et occupez-vous. Par de vraies occupations s’entend, pas des passe-temps divertissants trompe-misère, comme la télé, les jeux-vidéos et autres inepties.

Certes, l’amour-propre doit être extirpé, mais enfin comme il est toujours là, profitons-en pour en tirer de bonnes conséquences quand nous le pouvons.

C’est l’occasion de lire, d’étudier, de bricoler, de cuisiner, de coudre, d’appeler les gens seuls, renouer avec les anciens amis, surtout, surtout, prier et avoir un bon rythme du lever au coucher.

Antoine Michel

Pour Dieu, pour Roi, pour la France

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.