Investissons et conquérons Wikipédia !

Wikipédia wikipedia

1) Pourquoi Wikipédia ?

Tout d’abord, qu’est-ce que Wikipédia ? Officiellement, « Wikipédia est un projet d’encyclopédie collective en ligne, universelle, multilingue et fonctionnant sur le principe du wiki ». Le site « vise à offrir un contenu librement réutilisable, objectif et vérifiable, que chacun peut modifier et améliorer ». Wikipédia se prétend bien sûr neutre et « scientifique ». Le « principe du wiki » — c’est-à-dire les règles et recommandations de Wikipédia — consiste à sourcer chaque « contributions », c’est-à-dire les ajouts, suppressions et autres modifications. Les sources en question doivent être vérifiables et « admissibles ». Voilà pour la façade.

La réalité est légèrement différente. En effet, le système Wikipédia (pour des raisons pratiques, nous ne parlerons ici que du Wikipédia francophone, mais les Wikipédia anglophone et germanophone sont encore pires…) est complètement dominé par le progressisme. Et il s’agit bien d’une domination sans partage, dont la malhonnêteté n’est plus à prouver.

Voyez l’exemple, souvent repris, de l’article « Grand Remplacement », ou comment celui-ci a évolué d’une page relativement honnête et descriptive à un article de pure propagande politique…

***

wikipedia grand remplacement

***

ellen page wikipediaPrenons un autre exemple. La semaine dernière, il fallait voir comment l’article sur la starlette américaine Ellen Page a été modifié après que celle-ci a fait son « coming-out trans et non-binaire » (!) sur les réseaux sociaux et pris un pseudonyme masculin… Plusieurs contributeurs furent alors menacés de bannissement pour « mégenrage » ou furent accusés de « transphobie » pour avoir mentionné le « deadname » de la jeune actrice… Et ce ne n’est pas le plus farfelu !!! Consultez l’historique et la « Page de Discussion » (PdD) de l’article : c’est à mourir de rire !

Plus généralement, ne parlons pas de la généralisation des barbarismes liés à la « féminisation » de la langue… ou de l’usage étendu de la novlangue. On pourrait là citer des centaines d’exemples !

Disons-le. Les sources et références sont également touchés par le militantisme. Si vous citez comme source Le blogue du Maître-Chat Lully ou Lys Ardent (même pour une information très factuelle et non polémique telle que la mort d’un membre de la Légitimité), la référence sera rapidement supprimée au motif que « les blogues ne sont pas des sources admissibles ». En revanche, la mention d’un blogue de gauche ou d’un site antifa passera comme une lettre à la poste ! Il en va de même quand il s’agit d’une sources vidéo, mais aussi de revues ou de livres, y compris de type académique !

Pour illustrer nos dires, prenons en exemple la bibliographie concluant la page « Mouvement des Gilets jaunes » : vous y trouverez des ouvrages d’universitaires plus ou moins apolitiques, mais aussi, entre autres, un ouvrage de l’historien socialiste Gérard Noiriel, un autre du trotskyste Edwy Plenel ou encore l’ouvrage intitulé Le fond de l’air est jaune, signé par un collectif de penseurs d’extrême-gauche en tout genre (dont l’avocate Isabelle Coutant-Peyre, épouse du terroriste islamo-communiste Carlos)… On n’y accepte pourtant pas n’importe qui, ni n’importe quoi… L’ouvrage de l’universitaire Jean-Michel Vernochet, Les Gilets Jaunes… l’insurrection civique, lui, n’a évidemment pas sa place sur Wikipédia car, dixit un wikipédien bien connu de ses pairs, ledit géopolitologue est « un auteur d’extrême droite », « plus dangereux et mauvais qu’intéressant », or « nous devons maîtriser ce qui entre dans la biblio »…

Lorsque vous contribuez à un article, d’autres contributeurs ne tardent pas à intervenir. Commence alors ce que le jargon WP appelle la « guerre d’édition » (GE). Si vous ne lâchez pas l’affaire, nos chers adversaires recourront à une procédure : la RA (Requête aux administrateurs). En effet, tout le système est soumis à un aréopage d’administrateurs (ils affirment être 150, mais une vingtaine est vraiment active), aptes à prendre toutes les décisions, qui peuvent aller jusqu’au blocage ou au bannissement des hérétiques. Inutile de dire que tous ces administrateurs sont soumis au politiquement correct. Vous avez bien sûr le droit de vous défendre, mais quand on est du côté obscur de la force, la cause est vite entendue…

wikipedia

2) Alors que faire ?

Face à la dictature gauchiste qui sévit sur Wikipédia, nous devons évidemment nous poser la question de ce que l’on peut faire. Une attitude consisterait à rebaptiser WP Gauchopédia, appellation bien méritée, et à appeler au boycott.

Malheureusement, que cela nous plaise ou non, nous vivons à l’ère du numérique, et aujourd’hui, dès qu’un élève de lycée doit faire un exposé, dès qu’un étudiant prépare un séminaire, dès qu’un enseignant commence à élaborer un cours, dès qu’un journaliste veut un renseignement en vitesse, dès que Pierre, Paul ou Jacques veut savoir rapidement quelque chose… il consulte Wikipédia. C’est un fait déplorable, certes, mais c’est un fait, prouvé par des statistiques consultables.

D’autres ont cherché à développer des alternatives. La plus connue de ces initiatives est Metapedia. Les contributeurs effectuent un travail considérable, indéniable, louable, et l’encyclopédie existe désormais en vingt langues. Mais Metapedia reste très en retrait des référencements Google. Par conséquent, ceux qui consultent Metapedia sont des gens convaincus… Or prêcher à des convertis n’a que peu d’intérêt…

Conclusion de tout cela : il n’y a pas à tortiller. Wikipédia est un terrain de lutte sur lequel nous devons être présents. Nous devons, petit à petit, occuper ce terrain et y semer les graines du bon sens.

3) Comment faire ?

Ce sont en fait les comportements, la réactivité et la solidarité des gauchistes sur Wikipédia qui ont suggéré à quelques-uns d’entre nous une idée : pourquoi ne pas faire comme eux ? Pourquoi ne pas se soutenir, chaque fois qu’un de nos contributeurs est attaqué dans son travail ? Pourquoi, dès qu’une page passe en « avis de suppression », ne pas joindre nos efforts, comme le font si bien nos adversaires ?

Il n’y a aucune raison de ne pas le faire. Soyons plus actifs, plus réactifs, plus communautaires qu’eux. Et, peu à peu, nous arriverons à contrer leur propagande sur Wikipédia, comme ailleurs !

Donnons ici l’exemple d’une « petite victoire », que quasiment personne n’a remarquée. Rémi de Flandre rapporte : « Un de nos amis éditeurs a confié à l’auteur de ces lignes qu’il avait observé une montée des ventes de plusieurs de ses livres depuis « quelques temps », et que plusieurs bibliothèques universitaires avaient passé de nouvelles commandes chez lui. Après observation, il a constaté que la plupart des livres commandés par ces bibliothèques étaient ceux que nous avions répandus sur Wikipédia en notes, en références, en bibliographie… » Bref, le travail paye !

4) Passons au concret

1) Première chose à faire : se créer un compte ! Certains préfèrent contribuer sans se créer un compte, ce qui est doublement problématique : premièrement, vos modifications seront d’emblée considérées comme « suspectes » et, deuxièmement, vous ne pourrez pas avoir les avantages d’un contributeur enregistré, comme celui de voter dans les « pages en suppression » (PàS) et autres élections ou sondages. Pour pouvoir voter, il faut avoir au moins 50 contributions. Une simple correction orthographique est comptabilisée comme contribution.

2) Si vous lisez ce texte, c’est que vous avez certainement l’intention de contribuer sur des pages politiques, historiques, religieuses, philosophiques etc. Entendons-nous bien : notre objectif est d’y rétablir l’honnêteté intellectuelle et d’y défendre l’authenticité ; en deux mots : le bien commun. En octobre dernier, le roi Louis XX déclarait : « Alors que l’histoire est instrumentalisée à des fins idéologiques, être historien n’est pas facile, mais, là aussi, il faut savoir demeurer fidèle à la vérité. » Ainsi, notre rôle n’est pas d’opposer à leur propagande malhonnête une autre propagande malhonnête.

3) Néanmoins, c’est ce dont ils vous accuseront s’ils apprennent qui vous êtes ! Soyez donc discrets !

  • Choisissez un pseudonyme neutre et discret (évitez les « NouvelleCroisade », « Le Royaliste du 85 » et autres « Vive-LouisXX »…).
  • Le système vous demandera une adresse de courriel. N’en mettez pas (elle est facultative) ou créez une adresse spécifique, sous pseudonyme.
  • Ayez bien conscience que Wikipédia suit votre IP et non votre compte (on n’est pas sur Facebook…). Créer plusieurs comptes avec la même IP ne sert donc à rien.
  • Encore un détail : si vous contribuez à d’autres sites ou wikis, choisissez un pseudo différent !

4) Pour éviter de trop vous faire remarquer, vous devez donc choisir des domaines secondaires plus ou moins neutres, non polémiques, qui ne vous demanderont pas trop d’efforts. Exemples : cinéma, architecture, littérature, bande dessinée, peinture, zoologie, l’église de votre village, etc. Dès lors, ils ne pourront pas vous accuser d’être sur Wikipédia pour y imposer votre point de vue (PoV). Les résumés de films constituent un bon terrain d’entrainement. Ils ne demandent aucune référence, les règles wikipédiennes demandant explicitement aux rédacteurs de résumer le film eux-mêmes. Alors, dès que vous voyez un film, même débile, profitez-en pour faire quelques contributions, qui feront d’ailleurs monter discrètement votre nombre de contributions. En même temps, vous apprendrez peu à peu le fonctionnement du site. C’est en forgeant qu’on devient forgeron !

5) On commence ?

Vous avez créé votre compte ? Vous avez lu tout ce qui précède ? Vous pouvez commencer à contribuer.

Points importants :

  • Apprenez à tout sourcer ! (sauf les résumés de films ou de livres) 
  • Ne faites pas, ne faites jamais de traductions automatiques, comme Google traduction ! Le résultat est le plus souvent un charabia incompréhensible. Cela affaiblit la qualité de votre travail et cela revient à donner le bâton pour se vous battre à vos adversaires. Demandez plutôt de l’aide à quelqu’un qui maîtrise la langue du texte qui vous intéresse.
  • Mettez les pages qui vous intéressent dans votre liste de suivi (cliquez sur l’étoile en haut à droite). Vous serez informé à chaque fois qu’un petit malin viendra saboter votre travail. Les pages que vous créez vous-même sont automatiquement placées dans votre liste de suivi.
  • Le plus important : mettez vous en contact avec ceux qui pensent comme vous. Ils sont bien plus nombreux que vous ne le croyiez, même sur Wikipédia ! N’hésitez pas à vous organiser par courriel, via des groupes facebook, etc.

À vous de jouer ! Bonnes contributions !

Jérôme Favier
D’après Rémi de Flandre


Sur l’enracinement politique de Wikipédia, vous pouvez lire cet article du politologue Marc Crapez : « Les gourous de Wikipédia » (22 janvier 2016). Un seul défaut : l’auteur semble considérer le libéralisme comme une « valeur » de droite.

Lire également : « Wikipédia, terre de mission », sur Aleteia.

Vous pouvez par ailleurs consulter ces vidéos :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.