[CEH] XXe session : Les Bourbons au XXe siècle – Avant-Propos

Ce volume contient les Actes de la XXe Université d’Été de notre Centre d’Études Historiques tenue en juillet 2013, année de son vingtième anniversaire, sur le thème « Les Bourbons et le XXe siècle ». Il vient s’ajouter aux onze précédents volumes, le dernier publié en juin 2013 portant sur « Royautés de France et d’Espagne », sujet de la session de l’été 2012. Il nous faut hélas saluer ici deux piliers de notre aventure qui nous ont accompagnés depuis le premier jour et qui nous ont quittés après ces derniers volumes et Université d’Été.

La Comtesse Christian de Quatrebarbes, née Gersende de Sabran-Pontevès, qui suivait fidèlement et soutenait nos travaux jusqu’à ce que les forces viennent à lui manquer — dans sa cent-unième année !… fut un maillon très fort dans la continuité et la permanence de notre témoignage. Sans elle, bien des choses n’auraient pas été possibles. Elle demeure dans notre souvenir comme une très haute et belle figure de la Légitimité, nous inspirant dans la poursuite de notre action.

L’Abbé Christian-Philippe Chanut a rejoint la Maison du Père le 17 août 2013. Même le plus bel et vibrant hommage ne pourrait dire ce qui nous unissait à lui. Il fut un pilier du C.E.H., un de ses inspirateurs et dirigeant toujours avisé et de bon conseil. Il participa à toutes nos Universités d’Été du Mans et autres rencontres d’hiver à Paris. Il pouvait traiter de tous les sujets avec une égale aisance, une culture et une science historique incomparables. Sa dernière présence au Mans en juillet 2012 nous avait donné bon espoir sur le rétablissement de sa santé. Malheureusement, les remarquables communication qu’il y fit (sur les liens de la Ligue avec l’Espagne et sur la conspiration de Cellamare) ne purent être mis en forme écrite. Car il parlait toujours effet très librement, sans notes, et galvanisait les auditeurs par le rayonnement de ses enseignements et de ses messages. Le lecteur attentif s’est bien aperçu qu’elles ne figuraient pas dans notre précédent volume. Les mois, puis les jours passant, il n’était plus en état de fournir l’effort nécessaire à leur rédaction et nous avions fait la faute de ne pas les enregistrer.

Nous espérions encore qu’il aurait assez d’énergie pour venir en juillet dernier nous parler, comme il nous l’avait annoncé, du « Prince Alphonse et [de] la crise de l’Église ». Mais elle s’effaçait chaque jour davantage et il ne put venir, laissant un très grand vide parmi nous. Lui qui avait été notre force partait vers Celui auquel il avait consacré toute sa vie. Nos dernières visites furent autant de déchirements. Il était très lucide jusqu’au bout et se préoccupait de notre avenir, prodiguant idées et suggestions.

Notre Divin Maître avait décidé de le rappeler à Lui alors qu’il n’avait que soixante-cinq ans et pleins de projets. Il nous regarde et prie pour nous du haut du ciel.

Ce volume lui est dédié.

Jean-Christian Pinot
Président du C.E.H.


Publication originale : Jean-Christian Pinot, « Avant-propos », dans Collectif, Actes de la XXe session du Centre d’Études Historiques (11 au 14 juillet 2013) : Les Bourbons et le XXe siècle, CEH, Neuves-Maisons, 2014, p. 7-8.

Consulter les autres articles de l’ouvrage :

Préface, par Monseigneur le Duc d’Anjou (p. 5-6).

Avant-propos, par Jean-Christian Pinot (p. 7-8).

Consulter les articles de la session précédente :

XVIIIe session (7 au 10 juillet 2011) : 1661, la prise de pouvoir par Louis XIV

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.