La crise sanitaire n’existe pas ! La preuve par les médias

Le fait est connu mais il n’est pas inutile de le rappeler, pour vous donner des arguments lors de vos discussions avec les superstitieux victimes de l’obscurantisme sanitaire et scientifique.

Si la maladie était grave, vraiment grave, vous auriez tous des morts tout autour de vous : la moitié de votre famille peut-être, ou le tiers. Non pas seulement un « asymptomatique positif », qui n’a objectivement rien, et qui change sa conduite simplement car on lui dit qu’il est malade, tel un malade imaginaire…

Que se passerait-il à votre avis si une maladie d’une telle gravité, avec des morts dans toutes les maisons, étaient relayés dans les médias d’une façon aussi catastrophiste que cela est fait sur toutes les chaînes de la planète ? Le chaos et la guerre civile auraient éclaté depuis longtemps, cela est certain.

A contrario, le fait que le chaos n’ait pas lieu prouve que la maladie n’est pas grave : seul le matraquage d’images terrorisantes permet de tenir la population en état de choc et en haleine.

Laissez-moi utiliser un exemple personnel et récent. Je discutais il y a peu avec un ami de jeunesse, tunisien et travaillant dans les hautes sphères financières, à Londres. Comme trop de gens, il considère comme « complotistes » toutes ces critiques et, pour contrer l’un de mes arguments — je disais qu’en Tanzanie aucune mesure n’avait été prise, et qu’il n’y avait eu aucun mort —, me répondait qu’en Tunisie, pendant plus d’un an, rien n’avait été fait et que maintenant, il voyait donc (via Facebook) beaucoup de jeunes de notre âge mourir ou aller à l’hôpital… Si le temps me l’avait permis, je lui aurais rétorquer : « Pas mal ! En Tunisie, le virus met donc plus d’un an pour incuber ! »

C’est en fait incroyable combien la manipulation par la peur et les images fonctionne et tétanise tout bon sens, même chez des gens intelligents !

Il est tout aussi incroyable de noter à quel point les mêmes procédés sont usés partout sur la planète : pour faire peur aux jeunes, nous avons eu aussi dans nos pays cette période où, tout d’un coup, tous les malades graves avaient la vingtaine et étaient de jeunes cons irresponsables n’ayant pas pris les mesures qu’il fallait…

Si encore certains de nos lecteurs avaient des doutes, réaffirmons-le : la crise sanitaire n’existe pas et n’a jamais existé. Tout est politique et idéologique ! CQFD

Antoine Michel

Pour Dieu, pour le Roi, pour la France !

Une réflexion sur “La crise sanitaire n’existe pas ! La preuve par les médias

  • 7 janvier 2022 à 8h48
    Permalien

    Merci, Monsieur Michel, pour votre bon sens.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.