Pas de cadeaux aux enfants sans autorisation parentale !, par Pauline Blanche

Élever des enfants chrétiennement et royalement dans le monde moderne est certainement une gageure, surtout avec le libéralisme ambiant et nian-nian qui fait de l’enfant un roi et un objet, entre le tyran passionnel que l’on pourrie-gâte en le laissant aller à toutes ses inclinations, et l’égoïste satisfaction de l’adulte de se sentir « aimer » pour pas cher, contre bonbons et autres satisfactions en tout genre.

Tout est à l’envers dans le monde moderne, nous le savons : tout est fait pour nier l’autorité du père, et nier le domaine souverain de la famille en tant que corps naturel et constitué par l’autorité divine. Les démarches administratives, pour ne prendre qu’un exemple, sont individualistes et nominatives. Que vous ayez un enfant ou dix, il faudra faire des démarches personnelles pour chaque enfant pour avoir une carte d’identité ou un passeport, ce qui est absurde et, pire, pervers : cela indique que l’autorité du père est plus que limitée, au même niveau que la mère d’ailleurs, tout deux réduits en simple « tuteur légal » délégué de l’État…et comme parent 1 et 2…

En chrétienté le père est le représentant de Dieu dans la famille, nous voyons bien la différence.

Les mauvaise habitudes éducatives sont fortement ancrées dans les mœurs, et dans les mentalités : même dans les milieux traditionnels, vous verrez telle ou telle personne offrir un cadeau ou une friandise à la sortie de la messe à vos enfants, sans demander aux parents. C’est « gentil », certainement, mais ô combien idiot ! L’adulte se fait plaisir, mais passe, certes en toute bonne conscience, outre l’autorité des parents, et impose l’entrée dans la famille d’un objet extérieur, qui, potentiellement, sera moche, ou pas si beau, et source de disputes. Merci le cadeau !

Cela oblige d’être désagréable et de demander de ne pas offrir de cadeaux…au risque, si l’on manque de tact, de froisser les ego. Merci le cadeau !

Alors, je vous en supplie, ne donner pas de cadeaux aux enfants sans l’autorisation expresse des parents !

C’est une tentation pour ces petites âmes inutiles et hasardeuses.

Pour Dieu, pour le Roi, pour la France

Pauline Blanche

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.