On est plus dans un cycle à la Joseph de Maistre qu'à la Rousseau

Il y avait quelque chose qui montait depuis longtemps dans le pays. (...) Lorsque vous prenez une question comme « dans ma vie personnelle, je m'inspire de plus en plus des valeurs du passé, » donc qui parle de la tradition, (...) il y avait un tiers des Français qui disaient « oui » à une telle affirmation (...) en 2008.

Ça n'a cessé de monter régulièrement et aujourd'hui un Français sur deux revalorise la tradition, considère que, dans la tradition, il y a quelque chose d'extrêmement important. Et c'est ce mouvement qu'a su capter François Fillon. (...) On est plus dans un cycle à la Joseph de Maistre qu'à la Rousseau.

Brice Teinturier, C'est dans l'air (TV5), émission du 24 novembre 2016

Commentaires  

#2 PELLIER Dominique 29-11-2016 08:06
On veut renier le passé qui a fait ce que nous sommes aujourd'hui. Comme disait le chef d'orchestre, Sergiu Celibidache, la dernière mesure d'un morceau dépend de la première, n'est rien sans elle. Oui, personnellement , j'ai reçu des miens l'amour et le respect de ma Patrie, les valeurs chrétiennes, dans l'admiration du Général de Gaulle et j'en suis fier. Mais j'espère comme beaucoup d'entre-nous, le retour à la vieille tradition d'un roi à la tête de la FRANCE. La royauté est le régime naturel venant de Dieu-même.
Citer
#1 Stephane 29-11-2016 06:41
On s'aperçoit avec l'expérience que quand on pose un acte quel qu'il soit les conséquences reste toujours les mêmes et on s'aperçoit donc que très souvent c'est en regardant le passé on peut éviter pas mal de bêtises ou d'embûches pour l'avenir et contrairement à certains qui pensent que la tradition comme ils disent fait partit d'un concept de stagnation c'est tout le contraire c'est en ce servant de l'expérience des anciens qu'on avance plus vite dans la vie.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

Aucun événement