Je pense que le colonialisme occidental se poursuit aujourd’hui...

Au risque de choquer, je pense que le colonialisme occidental se poursuit aujourd’hui, en Afrique et en Asie, avec plus de vigueur et de perversion, par l’imposition violente d’une fausse morale et de valeurs mensongères.

(…) Je veux dénoncer avec force une volonté d’imposer de fausses valeurs en utilisant des arguments politiques et financiers. Dans certains pays africains, des ministères dédiés à la théorie du genre ont été créés en échange de soutiens économiques ! Quelques gouvernements africains (…) ont déjà cédé aux pressions en faveur d’un accès universels aux droits sexuels et reproductifs (…) L’idéologie du genre est devenue la condition perverse pour la coopération et le développement.

En Occident, des personnes homosexuelles réclament que leur vie commune soit juridiquement reconnue, pour être assimilée au mariage ; faisant écho à leurs revendications, des organisations exercent de fortes pressions pour que ce modèle soit aussi reconnu par les gouvernements africains au titre du respect des droits humains. (…) J’ai pu constater l’existence de programmes internationaux qui imposent l’avortement et la stérilisation des femmes.

Ces politiques sont d’autant plus hideuses que la plus grande partie des populations africaines sont sans défense, à la merci d’idéologues occidentaux fanatiques.

Cardinal Robert Sarah, Dieu ou rien, Entretien sur la foi, 2015

Commentaires  

#1 PELLIER Dominique 02-05-2016 08:13
Je crains fort que Monseigneur Sarah ait mille fois raison...!
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 13 septembre 2017
« C'est pas moi, c'est lui, m'sieur ! »

Aucun événement