Je suis très fier de ma religion, de l'idolâtrie de la Vierge...

 Je suis très fier de ma religion (...) Je suis très fier d'être enchaîné par les dogmes anciens, ou, comme le répètent avec tant de pertinence mes amis journalistes, d'être l'esclave de croyances défuntes ; car je sais que ce sont les croyances hérétiques qui sont mortes et que le dogme raisonnable seul vit pour être appelé ancien (...) Je suis très fier de ce que les gens appellent l'idolâtrie de la Vierge ; parce que c'est elle qui introduisit dans la religion, aux âges les plus sombres, cet élément de chevalerie qu'on est en train aujourd'hui d'admettre, bien tardivement, et bien mal, sous la forme du féminisme. Je suis très fier d'être orthodoxe en ce qui concerne les mystères de la Trinité ou de la Sainte Messe ; je suis fier de croire au confessionnal ; je suis fier de croire à la Papauté.

 Gilbert Keith Chesterton, L'Homme à la clef d'or, 1936

 Traduction de Maurice Beerblock

 

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement