L'enfant avait reçu les noms d'Henri-Charles-Ferdinand-Marie-Dieudonné d'Artois...

  Au matin de ce 29 septembre, vingt-quatre coups de canons sont tirés des Invalides. Le treizième annonce la naissance d'un fils aux Parisiens. A sept heures, le roi fait connaître l'événement au préfet et aux douze maires de Paris par son maître de cérémonies. (...) Dans toute la France, l'événement fut célébré par des banquets, des fêtes et des messes d'action de grâces. L'enfant avait reçu les noms d'Henri-Charles-Ferdinand-Marie-Dieudonné d'Artois. Aux prénoms de Charles-Ferdinand, duc de Berry, son père, s'ajoutait celui de Dieudonné, que Louis XIV portait également, et qui rendait grâce du caractère providentiel de cette naissance.

 Christine de Buzon, Henri V comte de Chambord ou le "fier suicide" de la Royauté, 1987

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement